• le silence des mots.

    L'amour est bleu puis devient gris,

    j'ai plus d'amis tout est fini.

    J'ai pas d'argent,je suis hors du temps,

    mon cœur est triste il pleut dedans.

    Quand vient la nuit, je suis dans le noir,

    personne pour m'aider à déchiffrer le soir.

    Des jours entiers je tourne en rond,

    pour oublier que je touche le fond.

    Dans ma tête tape un leur,

    qui fini par me faire peur.

    Dans mon lit, je suis pas à l'étroit,

    mais je me couvre de draps froid.

    Quand enfin viendra la fin,

    mon âme sera déjà loin.

    Au carrefour de l'horizon,

    elle n'entendra plus aucun son.

    Mon corps au repos,

    n'aura plus besoin de mots.

     

         M C.  La-solitaire.

             

             

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    4
    Mardi 18 Février à 10:11

    beau poeme qui resume les etats de nos ames

    parfois nous sommes bien pris par les larmes

    mais de la joie qui deborde existe aussi

    il faut parfois voir les moments gais de sa vie

     

    3
    Dimanche 16 Février à 10:52

    superbe tes forte en amour 

    L'amour est bleu puis devient gris,

    j'ai plus d'amis tout est fini.

    J'ai pas d'argent,je suis hors du temps,

    mon cœur est triste il pleut dedans.

    Quand vient la nuit, je suis dans le noir,

    personne pour m'aider à déchiffrer le soir.

    Des jours entiers je tourne en rond,

    pour oublier que je touche le fond.

    Dans ma tête tape un leur,

    qui fini par me faire peur.

    Dans mon lit, je suis pas à l'étroit,

    mais je me couvre de draps froid.

    Quand enfin viendra la fin,

    mon âme sera déjà loin.

    Au carrefour de l'horizon,

    elle n'entendra plus aucun son.

    Mon corps au repos,

    n'aura plus besoin de mots.

     

         M C.  La-solitaire.

             

             

     

     

     

     

     

    2
    Mardi 11 Février à 14:49

    Bonjour votre Altesse. Je passe discrètement sur la pointe des pieds voir si tout va bien, ou du moins pas trop mal. J'espère que la tempête ne vous aura pas trop affecté. J'ai vu à la télé que vous deviez ne plus avoir d'électricité. J'espère que tout est réparé. Chez nous ça peut aller. Mais je suis très sollicité et chaque jour je suis très tôt réveillé: chutes d'arbres sur la voie publique, coupure d'électricité, branchages sur la voirie à travers bois...... que du boulot, que du boulot. Pas le temps de me refroidir. Remarque vaut mieux par ce temps là, car ici il fait très froid. Bonne semaine Majesté. Gros bisous. 

    1
    Dimanche 2 Février à 17:03

    Oh...... punaise, que ce texte est beau, qu'il est bien joli. Est-ce toi qui l'a écris...??? 

    C'est tellement rempli de sensibilité, ça sent le vécu, ça semble tellement vrai que ça donne le frisson. J'espère tout de même qui si ce texte est aussi beau, qu'il ne reflète pas tes sentiments du moment. Ce poème me plait, mais m'inquiète également; j'espère que tu ne déprime pas à la veille du printemps. D'accord il fait doux mais il pleut; et déjà les oiseaux gazouillent dans les arbustes. Bon, j'espère que tu vas bien, si besoin fais moi signe de la main. Je te souhaite une bonne journée. Gros bisous.   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :